NTIC et e-marketing : l’impact de l’iPhone 5 sur le Marketing Mobile

La sortie toute récente de la nouvelle version de l’iPhone a influencé le marketing mobile de manière inévitable. En moins d’une semaine après sa date de sortie, ce smartphone tant attendu a déjà été vendu à plus de cinq millions d’exemplaires à travers le monde entier. Ce qui annonce un effet évident sur les nombreux secteurs y afférents, notamment celui du m-marketing. A à ce sujet, la Mobile Marketing Association France a consacré un livre blanc analysant les impacts de son lancement sur le Marketing Mobile.

Avec une vente record en à peine une semaine de lancement, le dernier né d’Apple pourrait générer 25% du trafic total de l’internet mobile français (navigation sur les sites et à travers les applications) dès le début de l’année 2013. Cette prévision est tout à fait crédible étant donné le double lancement stratégique qu’a réalisé la marque à la pomme. Il s’agit de la sortie de l’iOS 6 (software) et de l’iPhone 5 (hardware). Par ailleurs, le succès de la mouture précédente, c’est-à-dire, de l’iOS 5 et de l’iPhone 4S ne fait que donner du poids à cette hypothèse.

L’hypothèse est d’autant plus crédible que la nouvelle version du software iOS 6 est aussi disponible sur les anciens terminaux à partir de la 3S. Ainsi, la rétrocompatibilité de l’iOS 6 aurait conduit à plus de 100 millions de téléchargements de celui-ci en l’espace de quelques jours seulement. Plus encore, les ventes mondiales du terminal à la pomme, tous modèles confondus, ont considérablement augmenté depuis, raison de plus, pour la Mobile Marketing Association France, de s’y coller au plus vite.

Relation client : le SAV de Peugeot s’équipe de tablettes numériques pour une meilleure efficacité

Pour une meilleure qualité de service et une gestion optimisée des clients en service après-vente, les conseilleurs commerciaux sont équipés de l’outil nécessaire, la tablette numérique, chez Peugeot. Gain de temps, de transparence et de réactivité en perspectives. Le constructeur français, conscient du potentiel de cet outil, innove son service après-vente en mettant à la disposition de chaque collaborateur, une tablette numérique permettant de mieux gérer les clients. Grâce à la tablette, les conseillers peuvent orienter le client en temps réel, proposer des offres commerciales ou des forfaits à la réception du véhicule, informer le client sur l’entretien à préconiser ou encore vérifier la disponibilité des pièces.  La tablette numérique facilite la consultation des informations nécessaires à l’accompagnement d’un client.

Plus important encore, cet appareil mobile permet d’enregistrer des informations plus rapidement, ce qui facilite le travail des conseillers : les informations sur le niveau de carburant, le kilométrage ou encore les éventuels impacts sur la carrosserie s’insèrent facilement. D’où un gain de temps précieux car cela évite au conseiller de devoir noter à chaque fois ces informations.

Le travail des conseillers commerciaux est presque automatisé. Avec la tablette numérique, ils peuvent transférer le dossier d’un client pour l’imprimer et le lui faire signer ou encore faire une présentation de l’estimation des travaux. Pour le moment, ce service aux tablettes n’existe encore qu’en France mais il sera bientôt déployé dans les autres pays européens, notamment en Belgique et aux Pays-Bas.

NTIC : Chef de projet web mobile, un nouveau métier prometteur

La demande en développement d’applications mobiles étant en croissance constante, un nouveau métier est né, il s’agit du Chargé de Projet Web Mobile. De nos jours, une grande partie des gens plébiscitent le mobile pour se connecter et cette tendance est amenée à croître au fur et à mesure de l’évolution des NTIC. Aussi, les entreprises possédant un site web doivent-ils penser à s’orienter d’avantage vers ces nouveaux outils et pour cela, faire appel à un spécialiste du développement de site et d’applications web sur les différents terminaux mobiles comme Android, Blackberry, iPhone, Symbian, Windows mobile, etc…

Mission :
Le Chef de projet web mobile a pour obligation de gérer tout le projet dans son intégralité. Il assure ainsi la coordination des différents interlocuteurs, l’animation et l’organisation des tâches attribuées à chaque membre de son équipe, l’anticipation des difficultés techniques. Il doit veiller à ce que le projet se développe dans le respect des délais, des exigences du donneur d’ordre mais aussi du budget alloué.

Formation requise :
Un chargé de projet web mobile peut travailler en freelance, au sein d’une mobile agency, d’une SSII ou encore pour un client en particulier. Les personnes assurant cette fonction sont généralement issu d’un cursus de webmaster, d’ingénieur en développement web et informatique ou encore d’infographie étant donné que, pour l’instant, il n’existe pas vraiment de formation spécifique. Néanmoins, certaines écoles qui ont flairé la tendance proposent déjà des spécialisations qui seront amenées à se populariser d’ici quelques années.

Enfin, en ce qui concerne la gestion proprement dite du projet, une formation en management de projets informatique s’avère nécessaire pour plus d’efficacité.

Stress au sein des centres d’appels en Belgique : une semaine d’actions est préconisée

En Belgique, d’après la dernière étude du SPF Emploi Travail et Concertation sociale, c’est dans les call centers que le niveau de stress reste le plus élevé par rapport à la moyenne des travailleurs. Routine à n’en plus finir, pression suscitée par le contrôle des performances, clients désagréables et difficiles à gérer, travail répétitif, contrats bradés et relativement précaires, …tel est le quotidien des télétravailleurs, si bien que le stress est presque inévitable et à un niveau bien inquiétant qui plus est. Certes, certains call centers font des efforts pour améliorer les conditions de travail mais le stress et le turn over restent encore présent dans beaucoup d’entre eux.

Aussi, les syndicats ont décidé d’organiser une semaine d’actions devant plusieurs centres d’appels afin de dénoncer cette situation précaire selon un communiqué du front commun syndical. la LBC-NVK,  le SETCa-BBTK et la CNE dénoncent les conditions de travail dans ces établissements où les possibilités d’épanouissement sont très limitées.

Du 22 au 26 octobre 2012, des actions devant plusieurs call centers du pays seront menées dans le cadre de la lutte contre le stress des travailleurs. A noter que ces actions font également partie de la campagne annuelle de l’UNI Global Union, une organisation internationale rassemblant les syndicats d’employés dans le monde, notamment pour les centres d’appels.

A travers cette semaine d’actions les acteurs de terrain  seront sensibilisés « sur toute une série de solutions simples à mettre en oeuvre, qui permettent de lutter contre le stress et d’améliorer la qualité de ces emplois: offrir de véritables possibilités de formations, tenir compte des préférences des travailleurs dans la planification, développer de plans de carrière, interdire l’ingérence du donneur d’ordre, … »

ReservoirFunds : nouvelle plateforme de crowdsourcing

ReservoirFunds est une plateforme de crowdfunding permettant aux entrepreneurs d’avoir un accompagnement et un financement pour leur projet, qu’il s’agisse de l’élaboration d’un outil pour évaluer le gaspillage des ressources ou encore un développeur web qui a besoin de personnel pour s’occuper de la communication autour de son application. Cette nouvelle initiative met en avant les idées, les projets et les objectifs des équipes et des entrepreneurs en herbe pour être soutenus par des internautes. Les projets que cette plateforme présente sont estimés à quelques milliers d’euros au maximum et sont accompagnées d’une fiche descriptive qui permet de bien distinguer l’entreprise en question et la destination des fonds.

ReservoirFunds se distingue des autres plateformes de crowdsourcing par le fait que les fonds servent à financer exclusivement un projet bien précis, ce qui veut dire qu’ils ne servent pas à obtenir une participation au capital de l’entreprise. Par ailleurs, les donations ne peuvent être débitées qu’une fois les objectifs atteints, cela inclut le respect du montant des fonds et du délai de récolte de ceux-ci. Après le pourcentage prélevé par le fournisseur de paiement en ligne, la part de la plateforme ReservoirFunds est de 10% des collectes réussies.

Cette plateforme accueille tout type de projet, qu’il s’agisse de restauration, de grande consommation ou encore de services. La seule condition est qu’il soit proposé par une entreprise naissante et à but lucratif. En ce qui concerne les internautes, ils reçoivent des goodies en retour des fonds qu’ils versent, le but n’étant pas d’investir ou de s’enrichir à travers les projets des start-ups mais de soutenir les initiatives originales et l’entreprenariat en participant à la réalisation d’un projet.