Outsourcing des centres d’appels : l’externalisation comme stratégie d’expansion

Outsourcing des centres d’appels : quels services ?

Le marché de l’offshore gagne du terrain en Afrique. Mais avant de s’investir dans un partenariat d’externalisation, il est essentiel de connaître les différentes prestations proposées par les sociétés d’outsourcing des centres d’appels œuvrant dans le domaine. Il faudra aussi en savoir davantage sur les enjeux d’une telle collaboration.

Externalisation, différentes offres à découvrir

Le positionnement sur les moteurs des recherches est essentiel si on veut réussir en web marketing. C’est la raison pour laquelle le référencement sera l’une des activités principales proposées par une entreprise spécialisée en outsourcing des centres d’appels. La relation client est aussi au cœur de toutes les stratégies commerciales. En plus de gérer les contenus web, la société s’occupera donc également des services clients. SAV ou prise de commandes, les équipes dédiées à chaque tâche sauront représenter l’image du client auprès des consommateurs et des utilisateurs. Et pour de satisfaction, l’assistance des téléagents sera disponible à tout moment. Bien sûr, augmenter le chiffre d’affaires étant l’objectif de toutes les firmes. Les prestations axées sur la vente et la commercialisation sont aussi disponibles. La téléprospection (B To C et B To B) fera alors partie des catégories suggérées par les prestataires.

Pourquoi choisir l’outsourcing ?

Devenir un leader dans son domaine, tel est le rêve de chaque enseigne mais un tel objectif nécessite une stratégie performante. Et si les moyens de l’entreprise sont dispersés car elle s’occupe de l’intégralité de ces pôles d’activité, elle aura du mal à avancer. En se concentrant sur l’essentiel et en confiant les domaines annexes à des prestataires, la structure aura une meilleure marge de manœuvre. Ainsi, des activités telles que la gestion informatique, la comptabilité et les services clients sont à externaliser. Un projet d’outsourcing des centres d’appels permet, par exemple, de rendre les tâches dédiées à la relation client encore plus faciles et plus souples. Il servira également à minimiser les coûts puisque la firme n’aura plus à recourir à des programmes onéreux. Enfin, les supports en télémarketing ne cessent de se moderniser. Grâce au soutien d’un spécialiste, l’entreprise disposera d’un service de qualité.

Externalisation de la relation client : le social selling, une technique gagnante

Se démarquer grâce à l’externalisation de la relation client

Les sociétés qui se spécialisent dans l’externalisation de la relation client appliquent  des méthodes structurées afin de mieux réussir leurs missions. Le social selling fait partie des stratégies commerciales utilisées par les entreprises modernes. Les télévendeurs seront donc amenés à maîtriser cette pratique marketing.

Le télémarketing par les réseaux sociaux

Facebook, LinkedIn, Twitter ou autre, les réseaux sociaux sont devenus de véritables outils pour trouver de nouveaux clients ou réussir une campagne de téléprospection. Le social selling ne consistera pas seulement à envoyer des messages ou proposer des offres puisque les agents pourront aussi réaliser des prises de rendez-vous. Il s’agit d’une approche d’externalisation de la relation client moderne. Les prospects seront plus intéressés par les propositions des commerciaux. Bien sûr tout commence par la rédaction d’articles qui vont attirer l’attention des internautes. Les informations sur les besoins des consommateurs seront ensuite recueillies et analysées avant qu’une activité de télévente ne soit décidée. En plus d’une expérience client de qualité, les téléacteurs établissent des liens professionnels à long terme avec leurs cibles. En effet, il deviendra vraiment facile de fidéliser ces derniers en créant des communautés sur les réseaux sociaux.

Une approche omnicanal

Puisqu’un produit ou un service peut être proposé à un client de plusieurs façons différentes, il est plus avantageux d’opter pour une démarche omnicanal. Les entreprises n’auront ni le temps ni les moyens pour se focaliser sur une telle stratégie. L’externalisation de la relation client est donc une bonne alternative. Tous les supports digitaux seront utilisés : site web, médias sociaux, téléphone, e-mail ou autre. C’est d’ailleurs pour cette raison que les sociétés offshore et les calls center suggèrent d’autres prestations afin de compléter l’activité principale qui est le traitement des appels. Donc en plus de la téléprospection et des prises de commandes, d’autres catégories de web marketing sont accessibles. Les firmes clientes bénéficieront alors d’un service d’e-mailing, de saisie de données ou encore de référencement. La communication passera donc par un dispositif multicanal qui optimisera les stratégies commerciales.

Outsourcing île Maurice : l’installation de nouvelles sociétés offshores

La croissance des activités d’outsourcing île Maurice

C’est pour élargir leurs activités que les entreprises décident de s’implanter sur l’île sœur. Et parmi les domaines les plus cités, l’outsourcing Île Maurice semble être la filière la plus concernée. Les villes telles que Tunis ou Angers ont toujours été les destinations préférées des investisseurs. Mais désormais, les belles régions de l’île paradisiaque figureront aussi sur la liste des zones à forte potentialité.

L’externalisation service client à Maurice

Si les grands noms des services clients internationaux ont choisi de créer d’autres filiales sur l’archipel, c’est bien parce qu’ils pensent pouvoir mieux satisfaire leur clientèle. En effet, grâce à ses autres sociétés d’outsourcing Île Maurice, ces entreprises réussiront à fournir des solutions plus efficaces à leurs consommateurs (ou prospects) européens. La majorité des enseignes internationales œuvrent dans différentes activités allant d’un simple site e-commerce jusqu’aux services de voyage en passant par la finance et les télécoms. Les marques de renom sont présentes dans plus de 30 pays et proposent des prestations multilingues. Elles auront alors besoin d’être plus près de leurs clients d’Afrique et ceux d’Asie. L’île sœur semble être un emplacement stratégique pour les projets d’externalisation en raison de son économie performante et de sa capacité à pouvoir accompagner les investisseurs.

Les services à externaliser

Certaines activités demandent du temps, des compétences et des moyens que les entreprises ne peuvent pas avoir dans la plupart des cas. Laisser ces tâches à des professionnels ou à une société d’outsourcing île Maurice, par exemple, sera donc une bonne décision. Parmi ces domaines, vous avez tout d’abord la comptabilité qui est une occupation complexe et assurément chronophage. Ensuite, il y a les supports informatiques tels que la création d’un site ou encore la mise en place d’une stratégie de référencement. Enfin, et c’est là qu’interviennent en général les sociétés offshores, vous avez le télésecrétariat et l’assistance en ligne. Les professionnels et les particuliers n’auront pas vraiment de temps à consacrer à la gestion de leurs e-mails ou autres tâches administratives. Et puis, le service client et le SAV et la prospection constituent un travail essentiel. En les confiant à des entreprises d’externalisation, on pourrait avoir de meilleurs résultats.

Téléprospection B to B : les nouvelles approches marketing à adopter

Réussir une campagne de téléprospection B to B

Le marketing direct constitue, pour de nombreuses entreprises, une grande partie de leurs dépenses en stratégie commerciale. Et souvent, les résultats ne sont pas à la hauteur des moyens utilisés. Pour être efficace, la téléprospection B to B nécessite, en effet, des approches particulières qui mettent les clients et les produits ou services au cœur de chaque pratique.

Savoir combiner les techniques marketing

Tandis que certaines entreprises préfèrent rester fidèles aux anciennes méthodes telles que le porte-à-porte et le marketing conventionnel, d’autres trouvent leur compte dans le digital. En réalité, les sociétés ne sont pas forcées de choisir entre ces différentes approches. Il leur suffit de savoir associer les bons procédés. La téléprospection B to B aura alors comme support les informations que les commerciaux ont recueillies durant les missions réalisées sur le terrain. De cette manière, le télémarketing aura une meilleure portée puisque la société pourra anticiper les besoins des prospects. Et grâce à un argumentaire simple mais bien structuré, l’agent n’aura aucun mal à persuader la personne qui se trouve au bout du fil. Organiser des salons est aussi une autre initiative qui permettra à l’entreprise de mieux connaître ses cibles. Effectuée au préalable, cette approche marketing rendra le processus de vente par téléphone encore plus efficace.

Utiliser d’autres outils de communication

Le traitement des appels (sortants et entrants), le télésecrétariat et bien sûr, la téléprospection B to B sont des approches marketing habituelles. Et bien qu’ils soient toujours d’actualité, une amélioration s’impose. En effet, si l’entreprise veut s’adapter aux nouveaux critères du marché et utiliser des stratégies commerciales modernes, il lui faudra user de nouveaux supports. Grâce à l’avancée du digital, les réseaux sociaux sont devenus des moyens rapides et simples si on veut contacter les prospects avant de les appeler. Dans le meilleur des cas, les sociétés peuvent même en faire des outils de vente et de communication. Enfin, de nouveaux logiciels ont été récemment conçus pour aider les téléacteurs à organiser leur travail et à présenter des arguments percutants. Certains programmes proposent même des services automatisés. En s’aidant de ces nouvelles applications, on peut gagner plus de temps tout en augmentant le nombre de contrats signés.