Ile Maurice : conférence internationale sur les TIC et le BPO

Depuis le lundi 24 juin 2013 se tient à l’île Maurice une conférence internationale dédiée au BPO et aux TIC. Un forum qui arrive à point nommé si l’on en croit les commentaires des responsables mauriciens.

La conférence internationale sur l’investissement dans les TIC et le Business Process Outsourcing est une manière pour Maurice de « profiter des difficultés que connaissent les pays concurrents du Nord de l’Afrique », selon le ministre mauricien des TIC, Tassarajen Pillay Chedumbrum. « Par ailleurs, cet événement doit permettre aux opérateurs locaux de tisser des liens avec des homologues étrangers » a-t-il ajouté.

Le secteur du BPO et des TIC s’est considérablement développé à Maurice depuis les années 2000. Conscients des problèmes auxquels ses principaux concurrents du Maghreb font face, les autorités ont pensé qu’un évènement destiné à promouvoir le potentiel du secteur mauricien en investissement serait des plus prometteurs. Ils espèrent pouvoir attirer plus de 250 milliards de dollars d’investissements directs étrangers, rien que dans le secteur des TIC.

Des investisseurs potentiels issus de nombreux pays sont venus assister à cette conférence : une trentaine d’investisseurs provenant des Etats-Unis, d’Afrique du Sud, d’Australie, du Brésil, de l’Inde, du Nigéria, de Malaisie, du Kenya et quelques pays d’Afrique. En parlant des USA, le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, a fait part du projet de « Traité bilatéral d’investissement » dans le secteur des TIC et des services qui sera conclut prochainement. Quant à l’Union Européenne, le ministre Boolell, a annoncé que l’année prochaine ils signeront un partenariat économique comportant un volet sur les services et les TIC en vue de faire venir les entreprises étrangères. Il faut dire que le département affaires étrangères s’active beaucoup pour le développement du secteur des TIC à Maurice en raison de son apport au PIB.

Comments are closed.