Sociétés offshore : Les opportunités d’externalisation à Madagascar

De plus en plus de sociétés du Nord sollicitent les compétentes des pays les moins avancés pour s’occuper d’une partie de leurs services. Le marché de l’externalisation  devrait représente près de 300 milliards  de dollars cette année selon l’estimation de l’institut Gartner.

Le principe est de confier les tâches comme la réception d’appels pour les centre d’appels (gestion de rendez-vous, Service après-vente, etc) ou encore le data service (numérisation des plans d’architectes ou des documents, gestion et programmation informatique pour les plateformes en ligne).

Ces dernières années, Madagascar a su s’imposer dans l’univers complexe de l’outsourcing en tant qu’acteur francophone. Comme le marché dépend des capacités technologiques du pays,  les infrastructures internet se doivent d’être de très bonne qualité. Chose que les malgaches ont compris en priorisant les TIC et les outils permettant un bon débit d’échange.

Les services proposés par les sociétés malgaches ou internationales domiciliées  à Madagascar sont très variés mais on peut noter quatre avantages majeurs, à savoir, la capacité d’adaptation et une flexibilité reconnues,  un fuseau horaire très proche de celui de la France, une main d’œuvre francophone nombreuse et bien évidemment, un niveau de rémunération beaucoup moins élevé qu’en Europe. On entend par là quelques centaines d’euros mais c’est un salaire correct en plus des avantages sociaux.

On y trouve de grosses sociétés qui traitent presque tous les domaines de l’outsourcing mais aussi des entreprises plus modestes dont la qualité de service n’a rien à envier aux plus anciennes.  Madagascar s’est initié à la délocalisation de services depuis la moitié des années 90. C’est un secteur en progression constante.

Comments are closed.