Campagne e-mailing, comment les cibler correctement ?

Campagne e-mailing, pour un meilleur ciblage

Dans une campagne e-mailing, un message commercial ne doit pas s’adresser aux mêmes destinataires du message informatif. D’après l’étude EMA du SNCD, la moitié des internautes se désinscrivent car ils reçoivent le plus souvent des messages non adaptés à leurs besoins et qui ne les concernent pas. C’est pour y pallier que Sarbacanne, l’éditeur de logiciel d’e-mailing s’engage à mieux expliquer la façon dont il faut s’y prendre pour mieux sélectionner les destinataires.

Le ciblage des campagnes e-mailing

En effet, le ciblage affiné des destinataires est la clé de voûte d’une campagne e-mailing réussie. Lors de l’envoi d’un message, il se peut que la base de données clients ne soit pas concernée dans son intégralité. Qu’importe alors le nombre de destinataires, il vaut mieux les trier judicieusement afin d’en tirer un bon retour sur investissement.

Pour ce faire, il faut définir au préalable le type d’e-mail que l’entreprise va envoyer, s’il s’agit d’un e-mail de prospection ou à caractère commercial, informatif comme la newsletter ou l’e-mail de fidélisation et parrainage. Car chacun des ces e-mails est destiné à des personnes différentes. Un e-mail de prospection est alors envoyé aux personnes n’ayant jamais acheté chez la marque. L’e-mail commercial est destiné aux clients existants. Les contenus des messages ne se ressemblent pas, suivant qu’ils servent à fidéliser les clients ou pour en attirer de nouveaux.

Toute entreprise s’investissant dans les campagnes e-mailing doit alors apprendre à connaître chacun de ses clients : ses goûts, ce qu’il achète, sa date de naissance,… Et cette connaissance aide grandement dans l’élaboration des messages personnalisés.

Les occasions d’envoi d’e-mailing

Toutes les occasions sont bonnes pour l’envoi d’e-mailing, que ce soit pour la vente de voitures, de vêtements, d’objets de décoration ou autres… La cible varie donc suivant l’offre et l’occasion telle que les fêtes de Noël, du Saint-Valentin, des mères… Et la qualité doit toujours primer car il importe de réussir la campagne et pas uniquement d’envoyer les messages à un maximum de personnes.

En outre, il ne faut pas oublier de traiter régulièrement les désabonnements car cela permet de mettre à jour aussi souvent que possible la base de données d’adresses clients. Un destinataire n’ayant pas ouvert l’e-mail depuis plusieurs mois sera alors automatiquement effacé de la liste.

E-mailing, un outil de fidélisation client

L’e-mailing pour fidéliser la clientèle

L’e-mailing ou l’e-mail marketing est une démarche commerciale consistant à envoyer rapidement des e-mails à un groupe de personnes qui sont les prospects ou clients déjà existants. Son envoi est de plus en plus facilité par les démarches offertes par internet. Il se différencie de l’envoi d’e-mails en masse par l’élaboration de sa technique personnalisée pour ne pas envahir les boîtes d’e-mails des destinataires ni d’être considéré comme un spam. C’est dans ce sens qu’il est jugé comme un canal de communication dédié au one-to-one utilisant certaines informations personnelles de chaque prospect dans un e-mail entièrement personnalisé correspondant aux attentes et besoin de celui-ci.

Le fonctionnement et le but de l’e-mailing

En tant qu’outil de prospection, l’e-mailing sert dans la recherche de nouveaux clients susceptibles de s’intéresser aux produits ou services offerts. Il sert également à fidéliser la clientèle déjà existante et devient essentiel dans la constitution d’un portefeuille clients assez satisfaisant. Pour y parvenir, les entreprises utilisant cette technique commerciale doivent donc investir dans un logiciel performant permettant d’y insérer aisément une base de données client et de créer des messages en HTML. Une certaine connaissance en informatique est alors requise en matière de maquette graphique pour la mise en place d’un e-mailing de qualité. Le routage de l’e-mailing par un professionnel vient après, une fois que le message et la cible sont bien établis.

Connaître le ROI des campagnes e-mailing

Grâce à cette démarche marketing, une entreprise est à même de connaître le retour sur investissement d’une campagne e-mailing par l’utilisation des outils mis à sa disposition. Dans le logiciel d’e-mailing, des indicateurs permettent d’évaluer l’efficacité des envois en tenant compte du taux d’ouverture des mails. La solution prend également en compte le taux de clics, de transfert et de désinscription. De ce fait, on peut appréhender le succès ou la défaite de la campagne, et revoir ainsi la stratégie déployée si nécessaire.

De ce fait, l’e-mailing est un moyen efficace et à moindre coût d’atteindre une clientèle ciblée pour l’informer des dernières nouvelles sur un produit ou service. En outre, on peut aussi l’utiliser pour la communication d’événement d’entreprise. Et enfin, comme c’est une technique du domaine de l’informatique, il est toujours conseillé de faire appel à un professionnel en la matière.

Améliorer son ROI grâce à une campagne e-mailing performante

E-mailing de qualité : garantie d’un meilleur taux d’engagement

On voit de plus en plus défiler dans les pages web diverses techniques et astuces pour réussir sa campagne e-mailing. Si la plupart sont connues des marketeurs, d’autres sont mois exposées au grand public. Dans tous les cas, l’objectif reste le même : celui de susciter l’intérêt des prospects et générer un taux de clic pour enfin créer l’engagement chez ces derniers. Au final, toutes les techniques se complètent, l’important est de savoir les exploiter.

Créer l’ambiance et l’effet de surprise

L’e-mailing marketing est comme une publicité audiovisuelle. Plus il y en a, moins il sera intéressant. Plus important encore, il faut redoubler de créativité pour que l’annonce soit la plus attrayante possible. Pour cela, il faut d’ores et déjà éviter la répétition d’une même campagne à un seul contact. Il faut jouer la carte de l’exclusivité car plus l’annonce sera fraîche, plus elle suscitera l’intérêt du prospect. L’ennui serait d’ailleurs le dernier sentiment attendu de la part de l’interlocuteur. Ainsi, il faut donner vie à l’e-mail et faire en sorte qu’il soit utile. Concrètement, il faut créer un e-mailing à forte valeur ajoutée, mais également personnalisé. La campagne doit également être ciblée de sorte à ce qu’elle corresponde aux attentes des prospects. Ensuite, il est important de créer l’ambiance afin de ne pas ennuyer le public. Les jeux participatifs sont d’ailleurs des stratégies intemporelles pour attirer l’attention des prospects. Offrir des cadeaux serait un plus.

Etre reconnaissant

Les clients apprécient qu’on leur accorde une attention particulière. Savoir qu’ils sont considérés augmente en effet leur estime de la marque. Cependant, il n’est pas nécessaire d’adresser un e-mail de remerciement à chaque contact. A la place, la perspicacité est de rigueur car il est possible d’exprimer sa gratitude dans chaque campagne e-mailing envoyée afin que le prospect se sente privilégié et considéré. Enfin, pour mieux susciter son intérêt, il faut lui faire savoir qu’il a contribué à l’essor de la marque et l’en remercier.

Campagne e-mailing, des outils pour l’envoyer

E-mailing, des outils pour être efficace

L’e-mail est un outil de communication indispensable pour le fonctionnement d’une entreprise. Des milliers de courriers électroniques sont ainsi envoyés à travers le monde à l’exemple des newsletters et des prospectus. Cette tâche se gère difficilement, il existe toutefois des solutions pouvant faciliter l’envoi et la réception de ces e-mails tout en maximisant leur rendement.

E-mailing, optimiser leur envoi

Les solutions dédiées à l’e-mailing consistent à automatiser et à programmer l’envoi des e-mails suivant des heures et des dates bien définies. Elles permettent un gain de temps considérable grâce aux différents réglages dont elles sont dotées, facilitant l’envoi des réponses automatiques. Avant d’en adopter une pour son entreprise, il vaut mieux s’assurer de sa provenance et vérifier qu’elle a été légalement acquise via une autorisation de la CNIL intégrant des données personnelles y comprise une adresse e-mail personnelle. Certains logiciels permettent ainsi d’optimiser le taux d’envoi tout en évitant d’être considéré comme spammeur. Ils facilitent en outre la segmentation des bases de l’entreprise afin de personnaliser l’envoi des courriers électroniques pour un ROI conséquent. On peut ainsi accéder au taux de clics, taux d’ouverture ou d’autres éléments permettant d’améliorer le contenu des messages pour qu’ils soient lus massivement. Voici des exemples de solutions fiables ayant fait leur preuve :

  • Simple mail : facile d’utilisation, ce logiciel d’e-mailing offre un service en ligne de création et de suivi des statistiques en temps réel. La gestion des campagnes e-mailing et leur envoi y sont simplifiés autant que possible.
  • Send in Blue : gratuit et ne nécessitant pas de logiciel, c’est un outil de campagne e-mailing et SMS en self-service. Les débutants et les experts peuvent s’en servir pour concevoir les newsletters et segmenter les bases d’adresses.
  • Ymlp : disponible en version gratuite et version professionnelle. Il permet l’envoi de newsletters par l’import des contacts. 30 modèles à copier accélèrent la création des messages et les e-mails peuvent être ainsi archivés dans le site

Campagne e-mailing, la réussir en 6 étapes

6 techniques pour réussir ses campagnes e-mailing

Pour les entreprises débutantes dans le webmarketing, l’e-mailing est l’outil le plus simple à déployer, mais sa réussite n’est pas toujours aussi aisée. Une certaine règle méthodique est à respecter afin d’obtenir un résultat satisfaisant.

Les règles à respecter dans les campagnes e-mailing

Aussi, réussir une campagne e-mailing nécessite de :

  • Définir les objectifs en termes de qualités et de quantités et déterminer les actions susceptibles d’être menées, à l’exemple d’un achat en ligne, d’un téléchargement de livre blanc ou d’une inscription à une newsletter.
  • Etablir une base de données par la centralisation des contacts qui sont éparpillés dans les boîtes de messagerie des vendeurs, sur les cartes de visite et dans les fichiers récupérés.
  • Segmenter la base de données des contacts pour en séparer les clients existants des prospects. En effet, c’est inadmissible de considérer un client existant comme un prospect car il a normalement droit à un statut particulier et à des faveurs spécifiques.
  • Personnaliser les e-mails suivant le profil du consommateur. En tant que roi, le client a droit à une considération spéciale de la part des marques. Les premiers mots contenus dans le message peuvent le convaincre ou non à continuer sa lecture.
  • Passer par une plateforme professionnelle dans l’exécution de l’envoi de la campagne e-mailing. Cette démarche évite de se faire traiter comme un spammeur et d’être bloqué pour les futures campagnes e-mailing. A noter que les plateformes n’ont pas le même taux de délivrance de messages, aussi, il est nécessaire de faire le bon choix.
  • Faire une analyse des résultats par des essais d’envoi de messages en différentes versions. Le taux d’ouverture et de clic ainsi tiré permet d’améliorer ce qui peut l’être du côté de la base de données et concernant le texte du message.

Il est donc important de tirer des leçons de chaque campagne réalisée et de rectifier les erreurs éventuelles. Le respect de ces étapes permet de réussir les campagnes e-mailing et d’en tirer un retour sur investissement optimal.