Téléprospection : comment passer la barrière du standard ?

Téléprospection : échanger avec le prospect

Si le principal objectif d’une téléprospection est de convaincre le prospect, la première étape consiste à entrer en contact avec lui pour lui faire part des propositions commerciales. Tomber sur le standard téléphonique est alors une situation contraignante pour le télévendeur. En effet, il est contraint d’effectuer une double approche avant d’aboutir à un quelconque résultat. Il existe certaines techniques pour passer la barrière du standard et assurer l’entrée en contact avec le prospect.

Adopter un ton plus ferme

Le professionnalisme se reflète à travers le son et le ton de la voix. Pour ce faire, il faut d’abord se convaincre soi-même de la campagne et de la manière dont on souhaite la véhiculer. Cette confiance en soi se verra dans l’intonation. Une attitude ferme est d’ailleurs la technique adoptée par tous les grands téléprospecteurs pour convaincre leurs clients.

Eviter le conditionnel

L’usage du conditionnel est synonyme d’incertitude. Si l’interlocuteur ressent un manque d’assurance de la part de l’agent, il aura du mal à être convaincu par ses propos. A la place, il faut préférer l’usage du temps présent pour démontrer au standardiste la tangibilité des faits.

Ne pas abuser de la politesse

Certes, il a toujours été conseillé de faire preuve de courtoisie en téléprospection. Cependant, trop de politesse tue la politesse et ceci pourrait être perçu comme un rabaissement de sa propre personne. Il faut ainsi être le plus direct possible et aller droit au but car l’interlocuteur pourrait également être à court de temps. Néanmoins, il est possible d’être direct tout en manifestant de la politesse.

Eviter toute hésitation

L’objectif d’une communication en standard téléphonique est l’obtention de la ligne directe menant vers le principal interlocuteur. Si l’agent éprouve de la réticence ou s’abstient de le demander, il risque de ne pas l’obtenir.

Faire preuve de perspicacité

Au final, si passer au standard paraît beaucoup trop contraignant, certains commerçants recommandent de changer les derniers chiffres du numéro du standard car le plus souvent, les chiffres commencent de la même manière mais seules les terminaisons sont différentes.

Comments are closed.