Connaître les impressions que les internautes s’échangent entre eux pour améliorer les campagnes marketing

Conversation Index Vol4, le graphique du ressenti de Bazaarvoice permet aux annonceurs de cerner les véritables besoins et souhaits des consommateurs selon la catégorie à laquelle ils appartiennent. En effet, les marques s’adressent généralement aux consommateurs selon leur graphe social et leur graphe d’intérêt. Connaître les impressions et les avis des consommateurs à travers les réseaux sociaux et les sites web serait un atout précieux pour adapter les messages destinées aux cibles des annonceurs.

Comprendre les consommateurs en scrutant leur ressenti, c’est la meilleure façon d’élaborer un message idéal, précis et susceptible de les toucher à coup sûr comme si l’on devinait ce dont ils ont besoin avant même qu’ils n’aient l’intention de les chercher.
Le graphique du ressenti  facilite le travail des responsables marketing qui pourront grâce à lui organiser les informations générées par les consommateurs  et les exploiter à leur avantage  pour influencer l’achat et fidéliser les clients.

Les données provenant des commentaires des consommateurs aident les annonceurs à cibler efficacement les audiences pour tel ou tel produit.  Cela est valable autant pour les nouveaux produits qui intéressent plus les jeunes que les anciens produits que les consommateurs  âgés plébiscitent. Ainsi, la marque vend les deux produits en même temps sans que l’un ou l’autre ne soit négligé ou mis à l’abandon.

L’analyse des commentaires qui comparent les nouveaux et anciens produits permet également de dégager les aspirations des consommateurs. Cela permet aux marques d’améliorer leurs offres dans les versions ultérieures. D’autant plus que lorsqu’ils savent qu’ils ont contribué à l’amélioration des produits selon leurs désirs, les clients seront encore plus attachés à la marque.

« Le Conversation Index est l’un des puissants outils permettant à nos clients et à l’ensemble du secteur d’accéder à ces signaux de données pour promouvoir leur marque et leur entreprise en satisfaisant et en dépassant les besoins des consommateurs du monde entier. Les données sont libératrices et les données sociales sont la réalité de terrain ». explique Brett Hurt, fondateur et CEO de Bazaarvoice. Un outil marketing à découvrir absolument pour ceux qui n’en profitent pas encore !

Télécommunication : Les nouveaux concurrents des opérateurs télécoms européens

Les compagnies européennes de télécommunications traditionnelles ne sont pas au bout de leur peine. Alors qu’ils doivent présentement se confronter aux pressions engendrées par les services de télécommunication en ligne qui proposent des prix relativement bas, ces entreprises vont encore avoir du fil à retordre avec l’arrivée sur le marché de nouvelles start-ups nordiques.

Ces sociétés originaires du nord de l’Europe ont l’intention de proposer des offres d’appel à bas prix sur les terminaux mobiles. A l’instar de Skype qui est une référence en service de téléphonie via internet, ces start-ups veulent bousculer le marché de la téléphonie mobile. Ce qui ne soulève certainement pas l’enthousiasme des entreprises traditionnelles qui ont déjà eu assez de mal à encaisser les effets de Skype.

L’arrivée de la société Skype qui est elle aussi originaire de la partie nord de l’Europe a effectivement chamboulé le marché mondial de la téléphonie qui est estimé à 628 milliards de dollars. Aujourd’hui, Skype contrôle à elle seule le quart du volume total des appels internationaux. Cela démontre à quel point la demande pour les appels téléphoniques longue distance en low-cost est importante.

Dans le rang de ces nouvelles start-ups qui vont rendre la concurrence encore plus intense, on retrouve la sociélé finlandaise Alekstra qui prévoit une entrée fracassante sur le marché européen dès 2014 en tant que MVNO (opérateur virtuel). De quoi laisser un peu de temps aux compagnies traditionnelles pour préparer leur contre-offensive.